DB5A8571.jpg

LUFT

IV

CALIFORNIA - 2017

DB5A9338.jpg

7 mai 2017. 6 am. 

San Pedro, California.

6 am et dÉjÀ des rugissements par centaines. Elles arrivent les unes aprÈs les autres, tellement nombreuses et à la fois tellement uniques. De la plus Étincelante À la plus ancienne... en passant par la plus "patina", elles sont toutes lÀ, Qu'il vente ou qu'il pleuve! un parking immense, les "petites" de ferry à perte de vue qui avancent sous un arc-en-ciel majestueux, l'odeur de la pluie sur le goudron chaud...


je déclare le luftgekühlt IV ouvert!


café et breakfast burrito en main, on commence la visite. IL est tôt, très tôt, mais tout le monde est à l'heure. EN TROIS eDITIONS, LE LUFTGEKÜHLT EST devenu un rendez-vous qui ne se manque pas. photographes, collectioneurs, journalistes, passionés ou simples curieux, je remarque que devant ce parterre de porsche "refroidies par air" (le traduction de luftgekühlt), tout le monde se retrouve sur un pied d'égalité: des admirateurs béats qui retombent en enfance... organisation impeccable pour ce quatrième opus, le luftgekühlt que patrick long (pilote officiel, vainqueur des 24h du mans) et son acolyte howie idelson (DA et designer) avaient initialement créé comme une sorte de cars & coffee rassemble de plus en plus. Presque 600 engins cette année, de la 356 pré-A à la 993, de la 500 à la 935. 

Le parking du port se remplit... 

DB5A8922.jpg

On avance, on rode sous les boom-boom entraînants de la musique, le sourire accroché aux lèvres. 

 

C'est une constante, l'environnement très design met les voitures parfaitement en valeur. elles sont magnifiques, toutes, chacune à sa façon, avec un charisme incroyable, on caresse le graal. 


En haut des marches trônent les deux reines, la luftauto de l'année dernière passe la couronne à la luftauto nouvelle, tellement chères et convoitées qu'elles en deviennent presque impertinentes. 

.

à l'intérieur du grand entrepôt, on s'arrêtera prendre une bière, pour nous remettre de ces prix vertigineux qui nous font rêver et nous font tourner la tête. 


ON continue dans cette caverne d'ali bab de la porsche. et là, à hauteur des yeux sur une estrade, sous un lustre imposant, the 356, éblouissante et plus belle que jamais, la plus belle... 

bien plus qu'une porsche

Vintage mais intemporelle, classique mais dans l'ère du temps, délicate mais tellement imposante, elle est exquise. Madame 356 SL #063, celle qui a marqué lla première victoire d'une porsche aux 24h du mans...

Bien plus qu'une porsche, une légende. Ce petit bijoux (ou gros diamant) a été restauré par emory.

ses voisines ne sont pas mal non plus! à peine plus loin, c'est une "petite" 911R qui pointe le bout du nez. attirés comme des aimants par sa rareté, on court la découvrir.

légère et délicate. Si classe, si féline.

à la regarder, on ressent les vibrations, l'envie nous prend aux tripes.

derrière elle, les quatre générations de carrera RS. Dans le même hall, les pépites historiques sont alignées comme des perles. ici les 917 Gulf et 917/30 Can-AM amené par bruce canepa, là une 906 ou une 904, une 2,5 ST ou une 911 DU DAKAR 1985, encore maculée de sa poussière du désert. ailleurs des 934, une glöckler. le même canepa dévoilait le stage III de sa 959 sous une originale robe verte... 

On fait le plein, des images plein la tête mais surtout plein nos pellicules. On se promène, on rencontre des amis, on parle de tout, de ce qu'on aime, de la vie, c'est aussi ça le luftgekühlt. On ne va pas se mentir , on parlera aussi beaucoup des petites bombes de zuffenhausen. 

Un peu plus loin, on croise notre grandmaster magnus walker et sa nouvelle turbo, "son nouveau jouet"comme il aime nous dire. ça se bouscule au portillon pour le plus beau selfie en sa compagnie. 

DB5A9004.jpg

à l.a les amateurs de porsche sont tous fans de magnus, il n'y a plus de doute.

un coup de klaxon, la foule s'écarte, monsieur dempsey se retire. Aaaaaaaaaaaaaaah patrick...!!! passons sur cette douloureuse déception et continuons, je ne veux pas en louper une. pas une! pour l'occasion , on a ressorti notre vieux polaroïd!

.

Vintage cars & vintage camera, le perfect combo!

.


 On arpente encore les lieux, la bise à nevin de deus ex machina qu'on croise en passant, venue sans sa 912 aujourd'hui: le quatre-à-plat a rendu l'âme la veille en rentrant d'un rassemblement qui avait lieu au deus café... une pensée pour elle, et pour lui, qui a su garder la pêche malgré tout.

On arpente encore les lieux, la bise à nevin de deus ex machina qu'on croise en passant, venue sans sa 912 aujourd'hui: le quatre-à-plat a rendu l'âme la veille en rentrant d'un rassemblement qui avait lieu au deus café... une pensée pour elle, et pour lui, qui a su garder la pêche malgré tout.


la foule est très hétéroclite: hommes, femmes, enfants, jeunes ou moins jeunes, et des chiens, beaucoup de chiens, nos copilotes number one. mais aussi des stars de ce monde de la porsche. de jeff zwart à chad mcqueen en pasant par jerry seinfeld. et des moins connus sinon des aficionados de la marque, comme matt hummel qui avait jeté sa vaillante 356 "patina" dans un buisson, ou mark morgan (de triple espresso) qui réalisait en live une fresque murale, joshy robots et sa 911 roots, blanche à portes rouges, l'incroyable rod emory qui faisait faire ses premiers tours de roues à un nouveau délire maison: une 356 à quatre roues motrices! 

DB5A9007.jpg

on entend parler anglais, français, espagnol et j'en passe, mais tout le monde se comprends, la langue porsche est universelle. lorsqu'arrive le début d'aprs-midi, l'effervescence retombe un peu, et le parking se vide petit à petit. un dernier tour, les derniers au revoir, et on quitte le "luft" des projets et des rêves plein la tête. bien sûr, c'est une certitude, on doit s'acheter une porsche! 

.

.

.

mais vous connaissez la chanson ...

.

.

.


when you buy one you want two... then you’ll get ten!

see you next year